La méthode CROC est un formidable outils permettant de structurer son appel et de gagner du temps.

Avoir un script est indispensable pour effectuer une prospection téléphonique efficace.

Vous pouvez tout à fait inclure la méthode CROC dans une de vos annexe pour l’épreuve E6 par exemple.

Pour ceux qui douterait de l’importance d’avoir un script lors d’un appel, rappelez vous de cette scène :

La méthode CROC tourne autour de 4 points : Contact, raison, objectif et conclusion.

Contact

Contenu : Formule de politesse, présentation, identification de l’interlocuteur.

Exemple : Bonjour monsieur, Véronique LAGATTE, étudiante en BTS AM au lycée ….., vous êtes bien Monsieur Bellay, directeur de l’entreprise … ? 

Raison de l’appel

Contenu : Exposé du motif de l’appel.

Exemple : Je vous appel au sujet du courrier que je vous ai fait parvenir la semaine dernière, accompagné de mon CV…

Objectif de l’appel

Contenu : Obtenir un rendez-vous ou une information, prendre une commande, donner des informations, administrer un questionnaire…

Exemple : Je souhaite vous rencontrer afin de …

Prise de Congé

Contenu : Reformulation/confirmation de l’accord, formule de politesse et salutations.

Exemple : Bien monsieur, nous nous rencontrons donc mardi … à … heures. Je vous remercie d’accepter de me recevoir. Au revoir monsieur, et à mardi. 

–> si la personne que tu souhaites joindre est absente, demande à quel moment tu peux la rappeler, ne te contente pas de laisser un message.

méthode CROC et 7 conseils pour réussir appel de stage

7 conseils pour réussir ton appel téléphonique

  1. Adapte ton comportement verbal à la communication téléphonique (ton audible, convaincu, débit plus lent…).
  2. Sois souriant (ton sourire s’entend et permet d’améliorer les dispositions de votre interlocuteur).
  3. Utilise un style direct (sujet + verbe + complément) : n’oublie pas que ton correspondant ne se souvient que de 20% de ce que tu lui dis, alors va à l’essentiel !
  4. Fait percevoir à ton interlocuteur que tu suis attentivement : oui, hum, je vois, d’accord…
  5. Maîtrise tes réactions et ne donne jamais l’impression de juger ton correspondant (le téléphone amplifie les manifestations de réprobation).
  6. N’interromps jamais ton interlocuteur et soignez la reformulation.
  7. Réalise une fiche d’appel, afin de conserver les renseignements utiles obtenus pendant la conversation téléphonique, notamment en ce qui concerne les suites à donner : date ou heure d’un nouvel appel, date de rendez-vous, courrier à envoyer…