Ah, l‘épreuve de CGRH … L’épreuve écrite avec le plus gros coefficient, et la plus compliquée…

Si tu es ici, c’est que tu te demandes comment faire pour réussir l’épreuve de CGRH du BTS SAM.

  • Quelle est la méthodologie ?
  • Quels outils utilisés, et quand ?
  • Sur quoi est on noté exactement ?

À la fin de cet article, tu sauras tout de cette épreuve écrite, et aura toutes les connaissances pour la réussir le jour de ton BTS.

Présentation de l’épreuve de CGRH

L’épreuve de CGRH (Collaboration à la gestion des ressources humaines), de coefficient 4, est une épreuve permettant d’évaluer tes compétences professionnelles.

Le sujet, d’environ 15 pages, te présentes une étude de cas en relation avec la gestion des ressources humaines. Une organisation (entreprise, association…) dotée d’un système d’information des ressources humaines (SIRH) rencontrant plusieurs problèmes t’es présentée.

L’épreuve de CGRH se décompose en deux parties :

  1. Réalisation d’un diagnostic relatif à la gestion et au management des ressources humaines sous la forme d’un rapport ou d’une note
  2. mettre en œuvre des solutions dans deux domaines de la gestion des ressources humaines.

CGRH : Gestion du temps

L’épreuve de CGRH est de 4 heures, mais ce temps imparti est en général insuffisant pour finaliser l’ensemble correctement. Il faut donc exploiter ces 4 heures du mieux possible !

  • Lecture du sujet : 30 minutes
  • première partie : 2 heures
  • deuxième partie : 1 h 15
  • relecture : 15 minutes

Lecture du sujet

La lecture du sujet doit être minutieuse et permet d’éviter des hors sujets. Il faut faire attention aux connecteurs (et, ou, mais…).

Gère correctement tes feuilles de brouillon, car tu en auras besoin ! Numérotes les en écrivant qu’au verso. Et surtout, ne rédige pas intégralement le rapport au brouillon, tu n’as pas le temps ! Le plan suffit.

Méthodologie de l’épreuve de CGRH

Première partie : Réalisation d’un diagnostic relatif à la gestion et au management des ressources humaines et proposition de solutions

Cette première partie de l’épreuve de CGRH doit être rédigé sous forme de synthèse, ou le plan doit être en deux parties. Ne cherche pas à être original, le plan ressemble toujours à cela :

  1. État des lieux (faire le constat de la situation, avec en sous partie par exemples « problème de motivation« , « problème de turnover »…)
  2. Proposition de solution (faire la réponse au constat, et pour les sous partis, tu peux seulement reprendre les mêmes intitulés)

Voila comment se structure le rapport :

Méthodologie de l'épreuve de CGRH

Introduction

  • Contexte du besoin ou du dysfonctionnement, et de la demande du manager
  • problématique (ne pas se limiter à « je vais vous présentez… » mais préciser la catégorie du problème)
  • annonce du plan

1- Le diagnostic

Ici, il s’agit de faire le constat de la situation, en deux sous partis idéalement. Il faut suivre une démarche structurée (classement) avec des outils d’analyse, qui doivent être judicieux et non redondants. Attention, le diagramme d’Ishikawa est considéré par certains jurys comme étant un document pour un brouillon… Privilégie sa présentation sous forme d’arbre des causes ou schéma heuristique. 

Ne pas oublier : les contraintes (financières, temporaires, géographiques, matérielles…), les enjeux (financiers, patrimoniaux, identitaires, économiques…).

Selon le choix du candidat : schémas, tableaux…. (En annexe).

Si des chiffres figurent en annexe du sujetil faut obligatoirement les exploiter (calculs %, tableaux de bord, graphiques…).

Il n’existe pas de solution unique pour cette première partie. L’évaluation se fait donc la prise en compte du contexte, la pertinence et la cohérence, l’argumentation, et la présence d’outils d’analyse en annexe.

Phrase de transition 

 2- Les propositions d’amélioration

Ici, il faut répondre au constat fait dans la première partie. Par conséquent, les sous parties peuvent reprendre les mêmes intitulés.

Les propositions d’améliorations doivent être réalistes et pertinentes : cohérentes avec le diagnostic, prenant en compte les ressources et les contraintes.

Les solutions proposées doivent être explicitées et argumentées. 

Les outils portant les améliorations sont uniquement cités mais non développés (c’est l’objet de la partie 2 de l’épreuve de CGRH). Du coup, dans cette partie, pense donc à citer les outils demandés dans la partie 2 de l’épreuve.

Tu dois ici faire preuve de professionnalisme et ne pas te limiter aux outils suggérés par le sujet. Tu dois être force de propositions (tu peux cacher le sujet pour mieux imaginer toutes les possibilités).

Conclusion

  • Présente la solution la plus pertinente à tes yeux
  • mettre la phrase « je reste à votre disposition pour de plus amples explications« 
  • formule de politesse adaptée

Les outils d’analyse :

  • Doivent apporter un plus au CR
  • Ne doivent pas être redondants, entre eux ou avec le CR 
  • Doivent plus être quantitatifs que qualitatifs (d’ou l’importance de les apprendre) 
  • Un seul outil d’analyse par page ! 

Télécharger le tableau récapitulatif des outils d’analyse

Deuxième partie : organisation et suivi de la décision

Cette seconde partie s’appuie sur une décision fictive du manager suite à ton diagnostic et tes propositions. 

Tu devras simplement appliquer la demande du manager, à savoir réaliser des outils (au minimum deux, portant sur deux domaines de la matière CGRH).

Petit conseil, fait dans un premier temps tes outils au brouillon. Tu dois rendre une copie la plus propre possible. Et crois-moi, faire des ratures sur ses outils, c’est très vite arrivé !

Le degré de formalisation attendu du candidat prend en compte le temps de l’épreuve…. C’est-à-dire que le jury sait que tu disposes de 4h … à exploiter. 

Voir les critères de notation de l’épreuve de CGRH